En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus OK

[ Adhérer au CRCCP, un acte essentiel pour la défense du Comptable Public et pour agir en toute indépendance ] [ adhérer au CRCCP, un acte essentiel pour la défense du Comptable Public et de l'exercice de ses missions ]

Les avis de nos adhérents

  • Pour défendre les intérêts de ses adhérents, une association a besoin d'indépendance. Le CRCP qui agit en toute transparence est plus que jamais nécessaire et y adhérer est la meilleure manière de se défendre car nous sommes tous menacés et tous concernés !
  • PATRICK BACQUEY
  • SERVICE : TRESORERIE MIXTE (TM)
  • POSTE : EPINAY S/SEINE
  • DEPARTEMENT : 93
  • Comptable depuis octobre 2015 sur un poste de Trésorerie Mixte, je suis candidat au conseil d’administration du CRCP.

    Depuis octobre 2015, j’ai souhaité m’investir dans les actions menées par l’association. Plusieurs points en particulier méritent de mon point de vue une attention collective pour des réponses adaptées et concertées :

    1°) Les difficultés rencontrées dès la prise d’un poste comptable peuvent être sérieuses. Les préconisations et conseils sont à renforcer notamment au profit de ceux issus de filières différentes et qui prennent en charge pour la première fois un poste comptable. Des fiches récapitulatives des points essentiels à rapidement maîtriser seraient à élaborer, à l’image de celles disponibles pour les SIP et les SIE.

    2°) Le sujet de la responsabilité est important. Le réseau ne connaît pas au plan national le nombre de comptables mis en débet avec le montant des laissés à charge. Le délai de prescription de 5 ans ne serait- il pas à revoir, à l’image du délai de reprise fixé à 3 ans en matière de contrôle fiscal ? Des dossiers sont particulièrement élevés avec des risques réels, dans un contexte où les équipes sont réduites et parfois inexpérimentées.

    3°) Le nombre de postes comptables sensibles et à profil attendus connaît une inflation et peut limiter les possibilités d’accéder à des postes comptables, dans un contexte de réduction du volume des mouvements. La défiliarisation est aujourd’hui bien engagée et des obstacles maintenant apparaissent pour autoriser une affectation en SIE, SIP, TS. Une réflexion serait à engager.
  • DIDIER BOURBONNAIS
  • SERVICE : POLE RECOUVREMT SPECIALISE (PRS)
  • POSTE : ALENCON
  • DEPARTEMENT : 61
  • Depuis la fusion, le métier de comptable public a énormément évolué. Le Cercle de Réflexion des Comptables Publics accompagne ces changements au plus près de ses adhérents.

    Pour cela il se doit de représenter tous les comptables publics de notre Direction.
    Notre association est un interlocuteur privilégié de notre Direction générale. Nous y sommes reçus régulièrement en audience quel qu’en soit le sujet. Nos propositions sont écoutées avec attention. Certaines sont retenues, d’autres restent à l’étude ou sont écartées. Il est primordial de maintenir ce dialogue permanent avec l’Administration, dialogue purement technique sans revendication ni polémique.

    De création récente, les Pôles de Recouvrement spécialisés ont vu leurs missions considérablement évoluer ces dernières années avec la départementalisation des procédures collectives, la mise en place de RSP MEDOC et RSP FORCE.

    Il est important que ce service soit représenté dans notre association et puisse ainsi se faire entendre. Il faut continuer dans ce sens car nous ne sommes qu’au début des réformes ! C’est pourquoi, je me présente à l’élection au Conseil d’administration de notre association.
  • JEAN-FRANCOIS BOURHIS
  • SERVICE : IMPOTS ENTREPRISES (SIE)
  • POSTE : NEUILLY S/MARNE
  • DEPARTEMENT : 93
  • Chef de SIE en Seine-Saint-Denis depuis bientôt 4 ans, j’ai progressivement constaté partager les prises de position très concrètes du CRCP et les valeurs qui l’animent : équité, loyauté, ouverture, sens de l’entraide et du collectif.

    Cette association se base sur un engagement conciliant la défense des missions de service public et le respect de l’humain, pour les agents comme pour les cadres. Quel que soit le métier, les échanges entre collègues montrent qu ’au fil du temps les difficultés dans l’exercice des missions s’accroissent et que les perspectives de chacun se figent.

    Convaincu que les comptables publics sont tous confrontés aux mêmes défis (poursuite de la dématérialisation avec des contraintes diverses, fortes et pérennes sur les moyens), il m’apparaît aujourd’hui indispensable de s’engager au sein du CRCP pour participer à la construction de l’avenir dans le respect de nos valeurs partagées.
  • BRIGITTE BOUSQUET
  • SERVICE : RETRAITEE MANDAT ASSOCIATIF
  • POSTE : LYON
  • DEPARTEMENT : 69
  • En tant que vice-présidente chargée en particulier des entreprises, j’ai mené jusqu’à mon départ à la retraite une action pour faire reconnaître l’importance des missions de ces services, dans le contexte économique difficile que nous vivons.

    Je suis intervenue à tous niveaux, local, national et ai oeuvré pour développer l’influence de notre association. Si je présente ma candidature, c’est tout d’abord à titre très personnel par attachement à une structure que j’ai portée avec des amis sur les fonts baptismaux, structure d’un genre nouveau dont le succès démontre s’il en était besoin tout l’intérêt qu’elle présente pour les collègues nouveaux ou anciens.

    Ensuite, la nécessité d’accompagner les collègues qui prennent leur retraite et qui se retrouvent confrontés à des difficultés dont ils n’ont pas connaissance. Nombreux sont ceux qui reçoivent deux ou trois ans après leur départ des « refus de dispense de versement » leur intimant de verser des sommes souvent conséquentes et de formuler leurs observations et leurs demandes dans des délais plus que contraints. Lorsque les mises en cause postérieures au départ en retraite se présentent, il est souvent nécessaire d’apporter une aide à la rédaction des rapports et un soutien psychologique.

    Enfin, créer une communauté d’anciens comptables qui de par leur expertise peuvent réagir aux différentes évolutions annoncées et apporter un regard de « sage » sur ces éléments. Sans oublier que retraite est synonyme de loisirs et que l’on peut échanger sur les coups de coeur et les opportunités rencontrées. En créant par exemple une base de données sur ces sujets.
  • MICHELE CARCENAC
  • SERVICE : ATTACHEE PARLEMENTAIRE
  • POSTE : PARIS
  • DEPARTEMENT : 75
  • Je présente ma candidature au conseil d ’administration du CRCP pour les raisons suivantes: Je participe aux travaux du CRCP depuis sa création et je suis membre du conseil d’administration.

    Après une carrière professionnelle au sein de la DGFIP, IP puis responsable d’un SIE pendant 4 années et demi, j’ai souhaité me réorienter par détachement auprès d’un parlementaire.

    Cette nouvelle expérience ouvre vers de nouveaux horizons et me permet de porter auprès des parlementaires (commission des finances) la voix du CRCP et la défense des comptables publics.
  • PIERRE FAIVRE
  • SERVICE : TRESORERIE SPECIALISEE (TS)
  • POSTE : BESANCON
  • DEPARTEMENT : 25
  • Responsable d’un poste comptable gérant à la fois une grande collectivité et un office HLM, j’anime au quotidien une équipe de 26 collaborateurs dans un contexte en pleine évolution, avec la réforme de l’intercommunalité et la dématérialisation des échanges avec les ordonnateurs.

    Mon expérience passée dans les services de direction s’avère d’une grande utilité dans le pilotage des équipes et l’accompagnement du changement. Dans le domaine du conseil aux collectivités locales, les connaissances que j’ai précédemment acquises dans la filière fiscale me permettent de répondre aux questions des élus locaux, tout en leur apportant la sécurité juridique qu’ils souhaitent.

    Comme tous mes collègues des trésoreries, je constate, au gré des annonces de l’administration centrale, que la réforme du secteur public local impulsée par l’IGF dans son rapport de mai 2015, se met progressivement en place avec le regroupement des postes comptables, le développement du contrôle allégé en partenariat et l’expérimentation annoncée de la certification des comptes des grandes collectivités.

    Avec le C.R.C.P , les comptables du secteur public local peuvent devenir des acteurs importants des changements en cours et ceux à venir, en veillant à l’amélioration des conditions de fonctionnement des services et d’exercice des missions, tout en garantissant la qualité comptable et le bon équilibre des finances publiques auxquels nous sommes tous attachés.
  • CHRISTOPHE LE BAUT
  • SERVICE : AGENCE COMPTABLE
  • POSTE : MARSEILLE
  • DEPARTEMENT : 13
  • Actuellement en détachement sur un poste d’agent comptable au sein d’un établissement public, je pense pouvoir apporter des connaissances sur un autre métier du comptable public et contribuer à ce que le CRCP soit l’association de tous les comptables, quels que soient leurs métiers, leurs parcours, leurs filières, leurs grades.

    Le réseau DGFiP, ce n’est pas seulement des services des impôts, des SPF ou des trésoreries. Il est important que les autres débouchés soient mieux connus, car ils permettent de constater que notre professionnalisme et nos compétences sont reconnues et appréciées.

    Mon parcours au sein de la DGI, puis de la DGFiP au sein d’un Pôle Gestion Publique et la découverte d’une expérience hors réseau me permettent d’avoir un regard complémentaire de celui des collègues du réseau.

    Cette association m’apparaît comme un interlocuteur reconnu pour son sérieux, son sens de la mesure, la pertinence de ses propositions et une représentativité en progrès constant. Dans cette période déterminante, je souhaite apporter ma pierre à l’édifice. Le montant de la cotisation me semble également un signal fort, en ce sens qu’il démontre que le CRCP vit de façon simple, privilégiant l’efficacité, l’investissement personnel et les compétences.

    Avec les autres administrateurs, je veillerai à travailler en équipe. En ces temps d’évolution du métier de comptable, il est important de montrer que nous sommes dynamiques, modernes et que nous savons nous adapter.
  • LAURENCE MACHARD - KERDELHUE
  • SERVICE : IMPOTS ENTREPRISES (SIE)
  • POSTE : GARGES LES GONESSES
  • DEPARTEMENT : 95
  • Je dépose ma candidature pour faire partie du conseil d’administration. Je formule une profession de foi plutôt restreinte car je suis nouvelle au sein de l’association et je ne me vois pas en situation de faire des "promesses" aux électeurs! Avec modestie, Je dirai simplement que j’ai envie de participer au travail collectif de l’association des comptables et formuler des propositions pour améliorer le quotidien de chacun d’entre nous.

    J’apprécie la manière dont le CRCP conduit ses orientations et dialogue avec l’administration. Si je suis élue j’essaierai de représenter au mieux les membres de l’association dans différentes circonstances.

    Aimant beaucoup la discussion, je suis prête à apporter ma pierre à l’édifice lors de débats ou groupes de travail si quelqu’un est intéressé par mes réflexions. Je suis prête à donner un peu de mon temps au service du bien commun malgré la charge importante de mon SIE!
  • BRIGITTE OLLIVIER
  • SERVICE : PUBLICITE FONCIERE (SPF)
  • POSTE : THONON les BAINS
  • DEPARTEMENT : 74
  • Je suis candidate au CA du CRCP dont je suis l’une des fondatrices .Comptable public depuis l’année 2003, j’ai exercé pendant douze ans dans la sphère des professionnels et depuis un an dans le monde de la publicité foncière.

    Le CRCP est désormais incontournable dans le paysage associatif de la DGFIP. Il regroupe les comptables publics au sein d’une structure totalement indépendante axée sur la défense des métiers, des comptables en cas de mise en jeu de leur RPP, des carrières et des intérêts communs de tous les comptables de la DGFIP avec pour ambition de participer activement à l’adaptation du réseau comptable aux exigences modernes et à l’évolution des règles d’accès aux postes comptables.

    La qualité de ses travaux, sa représentativité et son développement régulier tant en nombre d’adhérents qu’en termes de notoriété auprès de la Centrale et des DR/DDFIP m’encouragent pour continuer de m’investir.

    Mon souhait le plus cher est de défendre le métier de comptable public dans toute sa plénitude et sa diversité. Dans un avenir incertain, instable et semé d’embûches, je veux faire en sorte que le CRCP soit le meilleur défenseur des comptables et de leur RPP en faisant preuve de sens des responsabilités , de pragmatisme et d’humanité.

    Le CRCP a un rôle essentiel à jouer comme force de proposition et comme fédérateur des métiers comptables et de leurs responsables autour des valeurs de solidarité, d’équité, de loyauté et de professionnalisme. C’est avec cette conviction que j’assurerai la défense de notre métier et bâtirai collectivement la DGFIP de demain en faisant preuve d’esprit d’ouverture et de réalisme.
  • ANDRE PUELL
  • SERVICE : IMPOTS ENTREPRISES (SIE)
  • POSTE : DAX
  • DEPARTEMENT : 40
  • Je renouvelle ma candidature après un premier mandat qui m’a permis de m’intégrer dans une équipe dynamique et responsable, composée de comptables issus de tous les métiers pour un partage d’expériences mises au service de la collectivité de l’ensemble des comptables publics de la DGFIP.

    J’ai pu constater qu’au sein du Conseil d’Administration du CRCP chacun peut s’exprimer pleinement afin de pouvoir définir collectivement les grandes lignes directrices et les axes forts que prescrit notre association pour la défense de nos métiers et de nos valeurs.

    Dans les mois à venir, de nombreux changements, à savoir les restructurations, fusions, reclassements de postes comptables vont déferler dans le paysage de la DGFIP occasionnant des conséquences considérables tant pour notre quotidien de travail que pour nos futures perspectives de carrière et de promotion, et ceux parallèlement à la mise en place de la PPCR.

    Tous ces événements qui auront un impact sur chacun d’entre nous doivent être analysés, discutés et négociés avec l’administration centrale dans un dialogue franc et honnête afin que soit reconnu notre savoir- faire acquis au long de la vie professionnelle et pour permettre d’assurer des perspectives dans le déroulement des carrières des comptables de la Direction Générale des Finances Publiques.

    Le CRCP s’est engagé dès le début dans la voie d’un dialogue loyal en se concentrant sur la défense des intérêts communs de tous les comptables ; j’adhère pleinement à cette démarche et c’est pour cela que je vous propose d’apporter mon expérience de comptable pour faire prospérer les idées défendues par notre association et cette volonté forte du CRCP de faire progresser et d’enrichir nos métiers de comptables publics dans toutes ses composantes. Il s’agit de s’unir pour être plus efficace avec la forte volonté de dialoguer de la façon la plus constructive avec notre administration centrale en étant à n’en pas douter, une force de propositions.
  • JEAN-PAUL RENAUDAT
  • SERVICE : ENTREPRISES ET PARTICULIERS (SIP-SIE)
  • POSTE : CLAMECY
  • DEPARTEMENT : 58
  • Adhérent à cette association dès les premiers mois de sa constitution, je souhaiterais renouveler mes fonctions de membre du conseil d’administration du Cercle de Réflexion des Comptables Publics, toujours afin de concrétiser mon engagement au-delà de la simple adhésion.

    D’abord au Trésor Public, puis à la Direction Générale des Impôts, j’ai exercé un certain nombre de mes fonctions au sein des différentes catégories de grades de notre administration qui m’ont permis d’acquérir une expérience de notre Direction en général et du métier de comptable public en particulier, et que je souhaite désormais partager avec mes collègues.

    J’ai été successivement auxiliaire, agent , contrôleur, inspecteur et Inspecteur Vérificateur Spécialisé, puis IDIV exerçant depuis 7 ans le métier de comptable public , actuellement en charge du SIP-SIE de Clamecy ( 58 ) avec les missions foncières et la gestion de l’immeuble, tant au sein de services de directions nationales que départementales, en province ou à paris, dont en secteur communal et gestion hospitalière, recette des impôts, Garantie et Services Industriels, secteur d’assiette, chef de contrôle aux hypothèques, en IFP, en BDV.

    Je contribue aussi à la formation des IDIV et des comptables entrants en tant que professionnel associé.

    Le CRCP véhicule des valeurs qui sont miennes, à la fois positives, constructives et créatives : être une force de réflexion, donc de proposition, et par là même de représentation des collègues comptables (et indirectement de l’ensemble des personnels de la DDFIP qui collaborent à nos missions), leur apporter soutien, défense, formation, aide et conseil, les représenter tant à la Centrale que dans les directions ou dans d’autres instances, ce pour l’intégralité des missions.


    Je souhaite donc, avec la passion qui est la mienne, contribuer activement au développement et à la reconnaissance du CRCP et m’investir afin d’aller vers une évolution favorable de nos missions pour l’ensemble des comptables, et ainsi défendre nos intérêts et droits communs dans un contexte de mutations, promotions, d’évolutions, de perspectives de carrières de plus en plus réduits.
  • MICHEL SIMON
  • SERVICE : IMPOTS ENTREPRISES (SIE)
  • POSTE : SAINT-TROPEZ
  • DEPARTEMENT : 83
  • Adhérent récent de cette jeune association de représentation et de défense du métier de comptable public, l’occasion m’est donnée de proposer ma candidature à l’élection au conseil d’administration.

    Ma carrière de comptable s’est déroulée jusqu’alors et exclusivement à la tête de SIE, trois services, dans trois régions différentes. Huit années dans ce métier, j’ai pu constater les profondes mutations qui l’ont impacté, tant sur la plan législatif, que dans le domaine applicatif, ainsi qu’au plan organisationnel. Changer, réformer, tout cela n’a aucun sens si explication, dialogue, accompagnement, ne sont pas pratiqués au quotidien, que ce soit au niveau d’un service opérationnel ou d’une direction.

    Deux mandats de maire m’ont donné également l’occasion d’approcher la gestion publique sous l’angle ordonnateur. La réforme territoriale commençait également à passer par là, et la technicité croissante de la gestion communale et intercommunale a suscité tout mon intérêt dans cette charge.

    Cette candidature au conseil d’administration s’inscrit dans l’éthique propre au CRCP, à savoir l’ouverture, l’esprit constructif, la réflexion sur le métier. Produire des idées, les faire vivre, participer à des audiences, mon implication a déjà commencé, je souhaiterais la poursuivre.

    Quatre idées principales attachées à ma candidature :

    - Renforcer la structuration associative, territoriale tout d’abord, et, également, dans l’organisation du conseil d’administration renouvelé.

    - Rester centré sur le métier de Comptable Public et son devenir, le CRCP doit être présent pour aider ses adhérents (RPP, bonnes pratiques, fiches de prise de poste, etc.)

    - S’ouvrir et réfléchir sur l’environnement finances publiques et fiscalité, et également nouer des relations avec les différents acteurs (collectivités locales, ordonnateurs et autres institutions).

    - Participer à un conseil d’administration de décision, et aussi voir confier à chaque administrateur des missions diverses impliquant des adhérents volontaires dans des groupes de travail ou de réflexion sur des thèmes prédéfinis.
  • OLIVIER TURLOTTE
  • SERVICE : PUBLICITE FONCIERE (SPF)
  • POSTE : BOURGOIN-JALLIEU
  • DEPARTEMENT : 38
  • Je postule, pour la première fois, à l’élection du Conseil d’administration du Cercle de Réflexion des Comptables Publics (C.R.C.P.). Comptable public depuis le 31 août 2010, j’ai exercé mes fonctions au Pôle de recouvrement spécialisé de la Savoie, puis au Service Public Foncier de Bourgoin-Jallieu depuis le 31 mars 2016.

    Dans un contexte mouvant et de plus en plus contraint (suppressions d’effectifs et restructurations du réseau), le statut du comptable public est aujourd’hui fortement menacé. Par ailleurs, les comptables doivent être assistés et soutenus dans l’exercice de leur métier et la mise en cause de plus en plus fréquente et parfois exagérée de leur responsabilité personnelle et pécuniaire.

    Dans ce contexte difficile, le C.R.C.P. par la diversité et la qualité de ses membres est en mesure d’apporter cette assistance et ce soutien. En toute indépendance et loin de toute posture corporatiste attachée à une ex filière ou à un grade en particulier, le C.R.C.P. est actuellement une force de propositions de plus en plus reconnue par la Direction générale.

    Participant depuis quelques temps aux travaux du conseil d’administration, je suis prêt à poursuivre cette collaboration en mettant mes convictions, mon énergie et mon expérience au service de la collectivité des comptables publics.
  • JEAN-CLAUDE UBEAUD
  • SERVICE : IMPOTS PARTICULIERS (SIP)
  • POSTE : COMPIEGNE
  • DEPARTEMENT : 60
  • Un renouvellement de candidature ? Après tout, pourquoi ne pas continuer la réflexion dans ce cercle particulier, mais non privé et ouvert à chacun des acteurs de la communauté des comptables publics.

    En effet, après chaque CA je constate que le débat est au rendez-vous, que les échanges sont fructueux et les réflexions toujours positives

    Ce cercle est en fait un laboratoire de partage d’expériences qui tente très positivement de tirer l’essentiel des enseignements que chacun rencontre en vue d’en faire profiter le collectif que nous voulons représenter.

    En effet, il n’y a pas de puissance dominante, nous restons indépendants, n’avons aucune vocation à tirer des fruits personnels de nos actions ou réflexions, ni de but lucratif à poursuivre, nous n’avons qu’une volonté : regrouper les comptables publics, tous les comptables publics, quelle que soit leur origine.

    Le CRCP produit des études, est force de propositions auprès de nos différents interlocuteurs et ceci en adéquation avec des valeurs partagées des membres du groupe, comme la loyauté, l’équité, la défense du service public...

    Certes cela n’est pas toujours facile. Le Cercle représente, pour moi, un lieu d’échange, de construction de notre avenir commun, dans le but toujours avoué de faire progresser le métier de comptable public et de défendre positivement l’exercice des missions des différents services ; que ceux-ci s’adressent à tout un chacun, au monde des entrepreneurs ou de leurs sociétés ou encore aux collectivités locales, sous toutes leurs formes.

    La DGFIP est en perpétuel mouvement, les filières disparaissent progressivement, mais on peut aussi constater que pour bon nombre d’entre nous, il pourrait sembler plus aisé de rester attaché à notre «formatage» initial.

    Je reste convaincu qu’il faut dépasser ce stade et prendre son avenir en mains en contribuant à faire vivre cette entité nouvelle qui est le CRCP et qui prend toute sa place depuis plusieurs mois dans le paysage des comptables publics, quelles que soient leurs missions.

    Nous sommes liés par une volonté de recouvrer ce qui est dû, par le maniement des deniers publics et la responsabilité personnelle qui nous incombe. Peu importe que l’on soit en Trésorerie, SIP, SIE, SPF ou autre...

    C’est pour cela que je renouvelle ma candidature au Conseil d’Administration du CRCP pour faire vivre ces idées dans un espace de convivialité et dans le respect de la parole de chacun.
  • BRUNO VAQUIER de la BAUME
  • SERVICE : IMPOTS PARTICULIERS (SIP)
  • POSTE : SAINT GERMAIN EN LAYE
  • DEPARTEMENT : 78
  • En cette période d’incertitude et de restructuration des postes comptables, il m’apparaît nécessaire de continuer d’accompagner l’action entreprise par notre jeune association qui n’a que 3 ans et demi. Il faut une force de proposition et d’alerte vis-à-vis de la Direction Générale ainsi qu’un soutien au quotidien envers tous les comptables comme le CRCP le fait en matière de mise en cause de la responsabilité.

    J’apprécie depuis le début la qualité des débats au sein de notre CA, parfois passionnés ainsi que les travaux que nous avons pu produire tous ensemble. Etre membre du CA est assez prenant mais qu’importe. Il faut absolument montrer la cohésion des comptables alors que beaucoup souhaitent faire disparaître notre spécificité.

    Membre des premiers jours du CRCP, je souhaite encore être au coeur de ce dernier et continuer à apporter ma petite pierre. Les années à venir pour notre Association sont cruciales. Elles doivent être celles de la consolidation complète dans notre assise territoriale avec la reconnaissance par tous les Directeurs territoriaux. C’est un challenge important qu’il faut relever et qui établira définitivement le CRCP.

    Depuis trois années, parti de rien ou presque, le CRCP est reconnu désormais par la Direction générale comme un réel interlocuteur en raison de la cohérence de son action et de ses propositions. Je suis convaincu qu’il ne faut pas trop regarder le passé et prôner l’immobilisme, mais au contraire accompagner les changements inéluctables, qui se feront de toute façon, en travaillant de façon à obtenir les aménagements nécessaires à la bonne marche des services.

    Etre en situation de vigilance et d’alerte. Le CRCP a aussi une action d’explications et de soutien envers tous les collègues. Cela ne veut pas dire que nous devons tout accepter. Comptez sur les membres du CA et sur moi-même pour faire avancer des dossiers et alerter la Direction Générale concernant des mesures qui pourraient s’avérer destructrices.

    A chaque audience, nous rappelons la situation de malaise et d’incertitude dans laquelle les comptables publics se trouvent, ainsi que l’absence de considération et de dialogue qui trop souvent sont notre quotidien avec nos Directeurs.
  • NICOLE YVON
  • SERVICE : IMPOTS ENTREPRISES (SIE)
  • POSTE : ANGERS
  • DEPARTEMENT : 49
  • Adhérente dès sa création, je suis candidate au Conseil d’Administration du CRCP car je me retrouve pleinement dans ses actions et propositions qui visent la défense de l’ensemble des comptables publics.

    La défense de nos métiers est d’autant plus indispensable aujourd’hui qu’ils évoluent sans cesse dans un contexte difficile. Elle implique une vigilance sur l’avenir du réseau mais aussi la mutualisation des informations et le soutien aux collègues en restant fidèle à nos valeurs d’accompagnement.

    C’est le sens de mon engagement au sein du CRCP.